THINK TANK PIÉTONNIER Els Ampe : « Nous restons ouverts à des ajustements de mobilité » Au moment de boucler cette édition, nous apprenions le recours, introduit au Conseil d’État par trois associations, contre le projet de piétonnier au centre-ville. Quelques jours à peine après cette interview accordée par Els Ampe (Open VLD), l’échevine bruxelloise de la Mobilité et des Travaux publics. Peter Van Dyck L de circulation », explique Els Ampe. « En cas d’effets indésirables, la circulation pourra être adaptée en amont de la deuxième phase. Prévue en 2016, celle-ci prévoit des travaux de réaménagement et d’embellissement du centre-ville. » la circulation. Concrètement, la nouvelle zone piétonne sera interdite aux voitures et le sens de circulation des rues alentour, modifié. « Cette première phase donne à chacun l a piétonisation de la place de la Bourse est envisagée en deux phases ; la première entre la fin juin et le début juillet, après modification de e t emps de s’adapter aux changements du sens du centre ville. » L’échevine connaît bien les inquiétudes des commerçants, notamment quant aux livraisons, qui seront tolérées sur le tronçon jusqu’à 11 h. L’appel à davantage de parkings souterrains a aussi été entendu et se concrétisera sous la forme de quatre parc-banden-concurrent.nl/">autos qui seront construits à proximité du Nouveau Marché aux Grains, de la Place de l’Yser, de la Place Rouppe et de la Place du Jeu de Balle (ndlr : c’est précisément l’objet du recours). À cela s’ajoute l’optimisation des transports publics : « La Ville et la STIB ont œuvré de concert pour adapter l C’est positif pour l exemple, f aubaine t era la boucle banden-concurrent.nl/">autour de la zone piétonne : une ant pour l chables. « Malheureusement, cela ne relève pas de notre compétence, mais de celle de la Région de Bruxelles-Capitale. Notre plan de circulation n’apporte aucune solution au problème de la liaison périphérie/ville entre Neder-Over-Heembeek, Berchem-Sainte-Agathe, Uccle et Ixelles, et la Ville de Bruxelles. Seule la construction de nouvelles lignes de métro peut y remédier, d’où notre soutien à la Région à ce niveau. » Pour autant, Els Ampe est consciente que les liaisons entre Bruxelles et la 2e couronne sont loin d’être irréproest de huit mois pendant laquelle des entrepreneurs et des commerçants du centre seront invités aux côtés de Groupe de résonance La Ville affirme qu’elle travaillera main dans la main avec les commerçants pendant la transition qui suivra. « La nouvelle situation de mobilité f t era l ’objet d’une phase es transports publics. Le bus 86, par es habitants de Molenbeek que ceux es itinéraires des bus. riverains. » représentants du patronat bruxellois (BECI) à siéger au sein d’un groupe de résonance. Le but n’est évidemment pas de t ajust ements de mobilité pour répondre aux besoins des out chambarder, mais nous rest ons ouverts à des Els Ampe. Huit mois plus tard, la Ville procédera à un comptage des voitures afin d’évaluer la nouvelle situation routière. Compte tenu du réaménagement final, il importera de limiter le trafic de transit. Une analyse de l’activité économique suivra ainsi qu’un nouveau projet économique pour le Pentagone, qui sera porté par l’échevine des Affaires économiques de Bruxelles, Marion Lemesre. Le projet sera dévoilé très prochainement et soumis à concertation. Woluwe Shopping Center et des méga-centres Néo (Heysel) et Uplace, pour courir l voyer entre les banden-concurrent.nl/">autos. » ● garer sa voiture dans un parking souterrain, à l e zone piétonne dans l es magasins sans devoir l ouBECI - Bruxelles métropole - mars 2015 11 elle souffre d’un manque d’accessibilité et de parkings, contrairement aux centres commerciaux en périphérie. Nous pouvons combler ces manques en aménageant une vast phérie, avec ses nombreux centres commerciaux. Il s’agit, pour nous, d’allier l la ville. Celle-ci f térêt, cafés et rest e nécessaire rapprochement entre l e centre et la périe centre-ville. Le client pourra ’image du es atouts de la périphérie à ceux de ait de ses lieux culturels, centres d’inaurants sa carte maîtresse. Hélas, Mme Ampe n’a jamais caché son ambition de faire de Bruxelles la capitale européenne du shopping. À ses détracteurs, elle répond : « Force est d’engager aujourd’hui l Pagina 12

Pagina 14

Heeft u een presentatie, i-brochure of online gidsen? Gebruik Online Touch: relatiemagazine van pdf naar online converteren.

Bruxelles Métropole - mars 2015 Lees publicatie 10Home


You need flash player to view this online publication