ENTREPRENDRE BECI dynamise ses formations Le succès des formations proposées par BECI ne se dément pas. Erick Thiry, coordinateur, entend malgré tout dynamiser cette offre pour être encore plus précis dans l’approche des besoins de nos entreprises et pour répondre concrètement à leurs demandes pointues. Son approche : utiliser les compétences des entreprises partenaires. Didier Dekeyser Les formations dispensées par BECI sont très suivies et beaucoup sont mêmes complètes. Faut-il changer un système gagnant ? Erick Thiry: Il ne s'agit pas d'une révolution mais d'une amélioration substantielle de notre offre. Nous conservons nos formations « traditionnelles », plutôt généralistes – bien que nous proposions déjà l'étude de points précis dans des thématiques classiques, par exemple l'impact de la suppression du statut ouvrier en droit social. Mais cette approche, essentielle au demeurant, ne permet cependant pas de tenir compte de la diversité des participants, d'une part ; d'autre part, il y a des champs nouveaux que les entreprises doivent investir ou qui connaissent une évolution rapide, notamment dans les thématiques de l'environnement, de la mobilité, du recyclage, de l'urbanisme, du télétravail, des énergies renouvelables, des réglementations internationales pour l’exportation, dans l'approche des marchés internationaux, etc. Nous dispenserons par exemple une formation de Mobility Manager largement réclamée par nos membres et qu'ils ne peuvent pas trouver ailleurs. Il y a, en effet, peu de réponses disponibles aujourd'hui quant à un certain nombre de questions complexes rencontrées par les entreprises ; or elles sont en attente de réponses comme en témoigne les nombreux appels que reçoit notre centre de connaissance. Les entreprises sont aussi en attente de formations de qualité et notre nouvel angle d'attaque renforcera ce point. Nous proposerons d'ailleurs des formations certificatives, entre autres dans les secteurs de l'environnement et de l'immobilier. Erick Thiry 38 BECI - Bruxelles métropole - janvier 2015 Comment réunirez-vous les expertises nécessaires pour dispenser un cursus de qualité ? Quels meilleurs experts que les entreprises ellesmêmes, qui ont déjà investigué ces problématiques ? Forts de ce constat, nous avons demandé à tous nos membres s'ils étaient et... vous n’aviez jamais pense a vous former ? NOM : ... Prenom : ... © vanegg 2014 disposés à dispenser leur savoir-faire et leur know-how dans le cadre de nos formations. Les réponses ont été très nombreuses, témoignage d'une solidarité entrepreneuriale assez remarquable ! Nous avons aussi organisé une table ronde avec plusieurs responsables de ressources humaines pour connaître les besoins de demain des entreprises. Là aussi, nous avons pu recueillir des informations essentielles sur leurs attentes, ce qui nous permettra de structurer notre offre et d'affiner l'adéquation de nos formations à leurs besoins. En résumé, nous allons travailler en partenariat avec nos membres pour offrir un plus grand éventail de formations spécialisées, et ce en utilisant les compétences des entreprises partenaires. Il y a une difficulté parfois très terre-à-terre rencontrée par ceux qui désirent se former: les horaires… Nous sommes rompus à cette contrainte chez BECI. Pour nos formations, nous avons donc retenu des timings et des plages horaires supplémentaires, adaptés aux chefs d’entreprises : des formules 60’ chrono, des séances courtes, des formules petit déjeuner de 7h30 à 9h et des formules du soir de 17h30 à 19h. ● Contact : Erick Thiry, eth@beci.be NB : Les membres BECI, bénéficient d’une réduction de 30 % sur le prix des formations. , , hi hi Pagina 39

Pagina 41

Heeft u een studiegids, noviafacts of digitale verenigingsbladen? Gebruik Online Touch: club blad digitaal uitgeven.

Bruxelles Métropole - janvier 2015 Lees publicatie 10025Home


You need flash player to view this online publication