TOPIC PRIORITÉS Quelques 42 % des répondants demandent un allégement des charges sociales, contre 60 % en 2011. Estce dû à l’annonce de la baisse des charges par le gouvernement fédéral ? La demande d’une réduction de l’impôt sur les personnes physiques est passée quant à elle de 20 % en 2013 à 24 % cette année. Dans les priorités assignées plus particulièrement au gouvernement bruxellois, on retrouve sans surprise EMBAUCHE Les entrepreneurs retrouvent-ils la confiance ? En matière de recrutement et d’investissement, ils se montrent encore très prudents : seuls 46 % envisagent de franchir le pas dans les 12 mois. C’est tout de même 6 % de mieux qu’en novembre 2013, mais on reste loin de l’optimisme des années 2011-2012, où les patrons étaient plus de 70 % à vouloir recruter ou investir. Par ailleurs, les menaces de délocalisation restent bien présentes. Les entrepreneurs bruxellois sont toujours 34 % à envisager de déplacer leurs INVESTIR OU RECRUTER À 12 MOIS 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Oui ACTUALITÉ Deux questions fortement d’actualité étaient posées. La première portait sur la confiance dans le gouvernement fédéral. Celle-ci est plutôt bonne : 48 % des sondés se déclarent confiants contre 32 % de peu confiants. C’est positif par rapport au gouvernement bruxellois, comme nous l’avons écrit plus haut. La seconde était énoncée comme suit : en cas d’une baisse générale des charges sociales, seriez-vous dispoNon nov 2010 jun 2011 dec 2011 mar 2012 mar 2013 nov 2013 nov 2014 activités hors de la Région à court ou moyen terme – dont 16 % hors de Belgique. Des proportions stables, hélas. Pour réduire le chômage à Bruxelles, les entrepreneurs préconisent la réduction des charges (49 %) et l’amélioration de l’enseignement (37 %). À ce sujet, dans la foulée de notre Annual Event « Back to School », nous les avons interrogés sur les mesures à prendre pour que l’enseignement ouvre effectivement les portes du marché de l’emploi aux jeunes Bruxellois. Trois priorités s’imposent : une alliance emploi-enseignement (29,5 % des voix), la revalorisation de l’enseignement technique (près de 20 %), et l’augmentation du nombre de stages (15,7 %). Quant à la discrimination et la meilleure manière de lutter contre celle-ci, 39 % des employeurs recommandent de mieux informer… les employeurs sur les opportunités de la diversité. Voilà qui tombe bien : BECI possède désormais une cellule Diversité qui propose des services de consultance, de conseil et de formation. Prochaine session « diversité et handicap » le vendredi 16 janvier (voir www.beci.be). QUE FAIRE POUR L’ENSEIGNEMENT ? 4% Créer une alliance emploi-enseignement Revaloriser l’enseignement technique Permettre aux jeunes de faire plus de stages Revaloriser le métier d’enseignement Autres banden-concurrent.nl/">autonomiser les écoles Adapter l’enseignement à chaque élève Responsabiliser les directions Généraliser l’entrée des enfants à la maternelle dès 3 ans Je ne sais pas 5% 12% 8% 16% 29% 3% la mobilité (51 %), la simplification des procédures administratives (40 %) et la réduction de la fiscalité (38 %) – soit les trois mêmes priorités qui reviennent dans tous nos sondages depuis 2011. Allègement des charges sociales patronales Réduction de l’impôt aux personnes physiques Réduction des taux de taxation sur les bénéfices des sociétés Incitants fiscaux à l’investissement Incitants fiscaux à l’embauche Autres LES MESURES À PRENDRE 4% 12% 7% 11% 24% 42% 20% ENGAGER EN CAS DE BAISSE DES CHARGES ? sé à engager ? 62 % répondent oui, tandis que 28 % ne savent pas encore répondre. Tout dépendra vraisemblablement de la conjoncture. Un dernier résultat nous réjouit tout particulièrement : vous êtes 83 % à vous déclarer satisfaits ou très satisfaits de la manière dont BECI vous représente. De quoi nous motiver à poursuivre et à renforcer notre action au service des entreprises bruxelloises ! Je ne sais pas 28% Oui 62% Non 10% BECI - Bruxelles métropole - janvier 2015 17 Pagina 18

Pagina 20

Voor boeken, online weekbladen en lesboeken zie het Online Touch CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een online shop in uw vakbladen.

Bruxelles Métropole - janvier 2015 Lees publicatie 10025Home


You need flash player to view this online publication